Critique – Folle Nuit à Paris

Le 8 avril 2021, nous avons eu la chance de voir le spectacle musical Folle Nuit à Paris. Le spectacle a déjà fait un passage remarqué au Bal Blomet en 2017 puis au studio Hébertot en 2019. On espère bien le revoir sur les planches parisiennes au plus vite.

Le spectacle Folle Nuit à Paris est écrit par Thomas Cannariato, mis en scène par Madlyn Farjot et avec des arrangements de Johan Farjot.
Il conte les folles aventures de Louis et Elsa qui tentant d’échapper à des mafieux, se retrouvent sur les toits de Paris, chez Dali, au commissariat avec Hemingway ou encore dans le cabaret de Jean Cocteau !
Si vous voulez tout savoir sur le spectacle musical Folle Nuit à Paris, cliquez ici.

Un sans faute

Il faut tout de suite souligner l’excellente mise en scène de Madlyn Farjot. Pensée comme une chorégraphie et soignée au détail près, elle donne toute la fluidité au spectacle. Le spectacle est efficace, sans temps mort et on regrette qu’il ne dure qu’1h15!
Le texte de Thomas Cannariato est charmant et drôle sans jamais s’éterniser. On reconnait la grande influence des films Midnight in Paris, Charade, Singin’ in the Rain ou encore After Hours… Quel bonheur !

Des interprètes de qualité

Et pour interpréter ce texte, on retrouve quatre fantastiques artistes. Au piano, c’est Benjamin Pras qui est aux commandes. Jeanne Jerosme, Matthieu Becquerelle et Thomas Cannariato se partagent une trentaine de personnages, tous plus extravagants que les autres. Avec quelques accessoires, ils passent de mafieux corses à prostituée sans oublier les célèbres artistes qui rythmeront cette folle soirée dans la capitale. Ils sont géniaux aussi bien dans leurs interprétations sans fausse note des chansons que dans des dialogues où leur potentiel comique est parfaitement exploité !

De la musique oui, mais pas n’importe laquelle

Le spectacle reprend de nombreuses chansons de jazz tout en adaptant les paroles avec brio. On retrouve donc de superbes moments musicaux tels que la chanson “À quoi ressemblera ma vie”, basée sur “Just a Gigolo” ou bien “Mon Homme”, “Les Triplettes de Belleville”.
Seul bémol du spectacle : on regrette la chanson “Ta Douleur” qui vient briser avec le style du reste du spectacle.
En plus du piano, Thomas Cannariato vient rejoindre l’accompagnement musical à la guitare manouche. Il y a également de supers moments où les percussions sont pensées dans la mise en scène et viennent même rajouter un effet comique.

On espère vous avoir donné envie de découvrir ce spectacle musical. Pour vous donner encore plus l’eau à la bouche, voici quelques extraits du spectacle :

Folle Nuit à Paris est une véritable ode à sa capitale et à ses artistes et nous ne pouvons que vous conseiller de courir le découvrir. De grands projets sont en cours pour ce spectacle et on espère bien le retrouver au plus vite sur les scènes parisiennes.
Et pour suivre les aventures de la Compagnie Pliez Bagage, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *